DERNIERE MINUTE

L'armée irakienne avance dans l'Ouest de Mossoul

Les troupes d‘élite de l’armée irakienne sont à portée de tir des deux bâtiments abritant les principaux bastions des Jihadistes dans l’ouest de Mossoul.

Vous lisez:

L'armée irakienne avance dans l'Ouest de Mossoul

Taille du texte Aa Aa

Les troupes d‘élite de l’armée irakienne sont à portée de tir des deux bâtiments abritant les principaux bastions des Jihadistes dans l’ouest de Mossoul.

Après avoir repris le quatrième pont au sud de la ville, les soldats avancent dans la partie occidentale de Mossoul où les combattants étrangers forment désormais la majorité des jihadistes de l‘État islamique.

Selon l’armée irakienne, les jihadistes étrangers ne peuvent pas fuir en se faisant passer pour des civils et ils ont préparé la ville pour résister, notamment en creusant des passages et en abattants des murs.

La reconquête de Mossoul signifierait que l‘État islamique ne contrôlerait en Irak plus que Tal Afar, à l’ouest, et la région de Hawija au sud de Mossoul.

Ce serait un tournant stratégique pour l‘État islamique qui avait proclamé la deuxième ville d’Irak la capitale de son califat.

On estime que plus de 700 000 civiles se terrent dans la partie ouest de Mossoul alors que des milliers fuient la ville.

Selon les réfugiés, qui ont marché des heures avant d’atteindre les camps installés par les forces irakiennes, les Jihadistes empêchent les civils de quitter Mossoul.

De son côté, l’armée irakienne contrôle l’identité de tous les hommes qui quittent Mossoul pour vérifier qu’il ne s’agit pas de jihadistes.

Depuis le début de l’offensive sur l’ouest de Mossoul le 19 février, 16 000 personnes ont quitté la ville.