DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Festival des Arts d'Hiver de Sotchi s'ouvre à la danse contemporaine


Cult

Le Festival des Arts d'Hiver de Sotchi s'ouvre à la danse contemporaine

Le Festival des Arts d’Hiver de Sotchi est l’un des moments forts de la station balnéaire russe. Cette année on célèbre la dixième édition. Et comme lors des précédentes, une journée est dédiée au ballet.

Cependant cette fois les organisateurs ont décidé de bouleverser la tradition. Au lieu de présenter – comme chaque année – des ballets classiques, ils ont ébloui le public avec des chorégraphies néo-classiques et contemporaines“ explique Maria Korenyuk, envoyée d’Euronews.

Dorothée Gilbert et Mathieu Ganio sont des étoiles de l’Opéra National de Paris. Mais aujourd’hui ils livrent une adaptation contemporaine de Tristan and Isolde, un ballet du chorégraphe Giovanni Mancini inspiré de l’Opéra de Richard Wagner.

“_Ce n’est pas un ballet qui est forcément classique, c’est un peu contemporain. Il y a les pointes, mais il y a énormément de mouvements de têtes, de haut du corps… C’est déstructuré par rapport au classique_” détaille Dorothée Gilbert.

Les Italiens de imPerfect Dancers Company ont mis en scène une suite de l’Opéra de Puccini Madame Butterfly. Le ballet raconte la vie du fils de Cio-Cio-San, né d’une geisha japonaise et d’un officier de la marine américaine après le suicide de sa mère.

Je joue Butterdly, mais c’est plutot l’esprit de Butterfly“ précise la danseuse Ina Broeckx.

Le spectacle, basé sur les musiques de Puccini, Handel, Richter, Beethoven, et du compositeur minimaliste américain Philip Glass, impressionne par sa puissante expression artistique et par la symbolique de ses costume.

Le kimono est la connexion entre l‘âme de Butterfly et la vie qui suit son cours, c’est le sang de sa mère qui continue de couler dans le corps de son fils“ pour le directeur artistique Walter Matteini.

Le tonnerre d’applaudissement rendu aux deux performances le confirme : il n’est jamais trop tard pour bouleverser les traditions.

Le choix de la rédaction

Prochain article
Au Louvre, Vermeer et ses pairs battent les records d'affluence

Cult

Au Louvre, Vermeer et ses pairs battent les records d'affluence