DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Assassinat de Kim Jong-nam : le suspect nord-coréen libéré


Malaisie

Assassinat de Kim Jong-nam : le suspect nord-coréen libéré

Il sera bientôt libre. Le Nord-Coréen arrêté dans l’enquête sur l’assassinat du demi-frère de Kim Jong-un va être relâché demain par les autorités malaisiennes. Après deux semaines, sa détention provisoire arrive à expiration et les charges sont insuffisantes pour l’inculper.

Kim Jong-nam a été empoisonné à Kuala Lumpur le 13 février. Deux jeunes femmes, une Indonésienne et une Vietnamienne, ont été inculpées hier pour son assassinat, elles risquent la peine de mort.

Cette affaire empoisonne aussi les relations entre la Malaisie, théâtre du crime, et la Corée du Nord. Conséquence : le vice-Premier ministre malaisien annonce qu’il rend à nouveau obligatoire les visas pour les Nord-Coréens.

Depuis le début de cette affaire, la Corée du Sud accuse son voisin du Nord, citant un “ordre permanent” de Kim Jong-un pour éliminer son demi-frère. Celui-ci, tombé en disgrâce, vivait en exil mais s‘était montré critique envers Pyongyang.

Etats-Unis

Jeff Sessions aurait menti sur ses contacts avec Moscou