DERNIERE MINUTE

Présidentielle : sous pression, François Fillon s'obstine et s'isole

François Fillon, vent debout, en “combattant” de plus en plus solitaire.

Vous lisez:

Présidentielle : sous pression, François Fillon s'obstine et s'isole

Taille du texte Aa Aa

François Fillon, vent debout, en “combattant” de plus en plus solitaire. Le candidat LR à la présidentielle française est reparti tant bien que mal en campagne ce jeudi à Nîmes, où 3.000 militants l’attendaient pour le soutenir.

Le domicile des époux Fillon, dans le VIIe arrondissement de Paris, a été perquisitionné ce jeudi.

Il a déclaré devant une salle chauffée à blanc :
“Sept jours sur sept, 24 heures sur 24, la machine à broyer, la machine à scoops, la machine à rumeurs s’est mise en marche. Mais je vous le redis : je n’ai pas l’intention de me coucher”.

Les défections s’accumulent dans le camp du candidat de la droite. Après Bruno Lemaire, c’est Gilles Boyer, trésorier de la campagne, et plusieurs autres qui ont lâché François Fillon ce jeudi.

Des appels au retour d’Alain Juppé ont aussi été lancés – mais dans l’entourage du maire de Bordeaux on assure que l’on est pour l’instant “légitimiste et loyal”.

François Fillon est convoqué chez les juges le 15 mars, avec sans doute à la clé une mise en examen dans l’affaire des emplois fictifs. Fin janvier, il avait promis qu’il se retirerait de la campagne s’il était mis en examen.