DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

János Áder réélu président pour cinq ans en Hongrie


Hongrie

János Áder réélu président pour cinq ans en Hongrie

Sans surprise, le président de la Hongrie, János Áder, a été réélu à la tête de l‘État par le parlement hongrois pour un mandat de cinq ans. Proche du Premier ministre conservateur Viktor Orbán, János Áder, en poste depuis 2012, a recueilli 131 voix sur un total de 199 sièges parlementaires. En Hongrie, le président détient peu de pouvoirs, il a surtout un rôle représentatif que János Áder a assuré vouloir continuer d’honorer.

“Je voudrais continuer mon travail en accord avec les valeurs et les principes auxquels j’ai cru il y a cinq ans. Il y a cinq années, ici au Parlement, j’ai dit qu’en tant que président, dans notre pays et à l‘étranger, je serai le porte-parole des intérêts et des valeurs hongroises”, a déclaré János Áder.

Du côté de l’opposition, on considère plutôt le président comme la “marionnette” de Viktor Orbán. László Majtényi, l’adversaire de János Áder, savait qu’il ne pouvait pas gagner, mais il s’est dit quand même heureux d’avoir pu faire campagne ces dernières semaines pour parler de démocratie avec ses compatriotes.

“C‘était une occasion exceptionnelle de parler de la Hongrie libre, du futur de la 4e république qui veut que chaque personne ait la même dignité et dans laquelle des institutions indépendantes contrôlent l‘État et protègent les droits et les intérêts des citoyens”, a dit László Majtényi.

Andrea Hajagos, euronews :
“Concernant les questions politiques vraiment importantes pour le gouvernement hongrois depuis cinq ans, János Áder n’a pas exprimé de réelles inquiétudes. Beaucoup s’attendent à ce qu’il suive sa ligne de conduite au cours de son prochain mandat, ou au moins pour l’année à venir, jusqu’aux prochaines élections législatives”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Afghanistan

Kaboul : attaque meurtrière contre un bus