DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dix choses à savoir sur la Saint-Patrick

1.

Vous lisez:

Dix choses à savoir sur la Saint-Patrick

Taille du texte Aa Aa

1. Il ne s’appelait pas Patrick et était encore moins Irlandais

Son vrai nom était Maewyn Succat. Né à la fin du IVème siècle en Bretagne insulaire, il fut kidnappé par des pirates irlandais et vendu comme esclave. Puis il parvint à s‘échapper et trouva refuge dans un monastère. Plusieurs années plus tard, il devint prêtre, prit le nom de Patricius et eut pour mission de convertir l’Irlande au christianisme, devenant par la suite le saint patron de l’Irlande. La légende dit qu’il sera le juge des Irlandais le jour du Jugement dernier.

2. Sa couleur n‘était pas le vert

Saint-Patrick était initialement associé au bleu. Il existe même une nuance particulière de bleu appelée le bleu de Saint-Patrick.

Le vert est devenu populaire à partir du 18ème siècle quand l’idée originale de porter le trèfle a été adoptée par le mouvement pour l’indépendance irlandaise. Le fait de s’habiller en vert est ainsi devenu une marque de soutien aux indépendantistes.

Selon une étude de WalletHub, 82,1 % des participants à la Saint-Patrick envisagent de porter du vert cette année.

3. Pourquoi le trèfle est-il associé à Saint-Patrick ?

Il a utilisé la plante à trois feuilles pour expliquer la Sainte Trinité aux païens : le Père, le Fils et le Saint-Esprit peuvent former à la fois une seule et plusieurs entités.

Aujourd’hui, le trèfle est considéré comme un porte-bonheur. Tomber sur un trèfle à quatre-feuilles en particulier – ce qui est très rare – est censé apporter amour, santé, réussite…

4. Saint-Patrick a-t-il chassé les serpents d’Irlande ?

Métaphoriquement, c’est peut-être vrai. Mais selon les scientifiques, aucun serpent ne vivait dans l’Irlande de l‘ère post-glaciale.

5. Pourquoi le 17 mars ?

Car Saint-Patrick est mort le 17 mars de l’année 461. Le 17 mars est intitialement une fête chrétienne devenue jour ferié en Irlande, en Irlande du Nord, mais aussi sur l‘île de Montserrat, dans les Caraïbes, qui fut dirigé en premier par un Irlandais.

6. Ce n‘était pas un jour férié pour les pubs jusqu’en 1970

De 1903 à 1970, la législation irlandaise imposait le respect religieux dans tout le pays le jour de la Saint-Patrick. Tous les bars devaient donc rester portes closes. Quand la Saint-Patrick a été requalifiée en fête nationale, la loi a été modifiée permettant ainsi aux pubs d’accueillir des clients, nombreux à vouloir célébrer dans l’allégresse. Aujourd’hui, certains Irlandais regrettent que le commercial ait pris le dessus sur le religieux.

7. Une fête pour tous les Irlandais du monde

Dans le monde entier, le jour de la Saint-Patrick est marqué par des défilés, des festivals, notamment de musique gaélique. D’ailleurs, ce n’est pas l’Irlande qui a acceuilli les premières festivités, mais l’Amérique (Boston en 1737), où vivent de nombreux descendants d’Irlandais.

Lors du dernier recensement aux Etats-Unis (2013), plus de 33 millions d’Américains ont déclaré une descendance irlandaise, soit environ 10,5 % de la population.

La Grande famine qui a frappé l’Irlande au milieu du XIXème siècle a été l’une des principales causes de l‘émigration irlandaise vers les Etats-Unis. Cette émigration s’est poursuivie ensuite.

8. Quel cadeau Donald Trump va-t-il recevoir cette année ?

La même chose qu’il reçoit chaque année depuis qu’il est à la Maison Blanche : un bol en cristal rempli de trèfles. Traditionnellement, le président américain reçoit ce cadeau des mains du chef de l’Etat irlandais. Mais le trèfle ne survit pas au jour de la Saint-Patrick. Il est immédiatement détruit par les services secrets, car nul n’est autorisé à offrir de la nourriture au président des Etats-Unis.

9. Le sexisme du Leprechaun

Le Leprechaun est un personnage issu du folklore irlandais, souvent représenté sous forme d’un vieil homme de petite taille avec une barbe, coiffé d’un chapeau et vêtu de vert. Il n’y a pas de leprechauns femmes. Ces créatures mythiques sont censées gardées les pots d’or situés au bout des arcs-en-ciel.

10. Un jour pour célébrer la Guinness

La Guinness coule à flots le jour de la Saint-Patrick
Selon les estimations de WalletHub, 13 millions de pintes de brune seront consommées ce 17 mars, contre 5,5 millions pour un jour moyen habituel.

Sources:

WalletHub

Catholic Online

History.com

Wikipedia

mental_floss