DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un groupe anarchiste grec a revendiqué le colis piégé contre le FMI


Grèce

Un groupe anarchiste grec a revendiqué le colis piégé contre le FMI

Le nom de Vasilis Kikilias, le porte parole du parti grec Nouvelle Démocratie, figurait comme adresse d’expéditeur sur le paquet piégé qui a été reçu hier par le FMI à Paris. Une fausse adresse bien-sûr, car l’on sait maintenant que c’est un groupe anarchiste, la Conspiration des Cellules de Feu, qui a envoyé les deux bombes artisanales au FMI et au ministère des Finances allemand.

Mais selon le ministre adjoint grec de la Protection civile, Nikos Toskas, il n’y a “aucun signe” de colis piégé supplémentaire, assurant aussi que l‘équipement de contrôle à l’aéroport d’Athènes, récemment acheté à l’Allemagne, était “le meilleur en Europe”.

Dans les bureaux du FMI à Paris, une employée a été blessée au visage et aux mains. En Allemagne, le colis a été repéré et confié à la police pour désamorçage.

FMI, gouvernement allemand et troïka européenne sont souvent considérés en Grèce comme responsables des difficiles mesures d’austérité mises en place dans le pays depuis 2010.