EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Un groupe anarchiste grec a revendiqué le colis piégé contre le FMI

Un groupe anarchiste grec a revendiqué le colis piégé contre le FMI
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le nom de Vasilis Kikilias, le porte parole du parti grec Nouvelle Démocratie, figurait comme adresse d’expéditeur sur le paquet piégé qui a été reçu hier par le FMI à…

PUBLICITÉ

Le nom de Vasilis Kikilias, le porte parole du parti grec Nouvelle Démocratie, figurait comme adresse d’expéditeur sur le paquet piégé qui a été reçu hier par le FMI à Paris. Une fausse adresse bien-sûr, car l’on sait maintenant que c’est un groupe anarchiste, la Conspiration des Cellules de Feu, qui a envoyé les deux bombes artisanales au FMI et au ministère des Finances allemand.

Mais selon le ministre adjoint grec de la Protection civile, Nikos Toskas, il n’y a “aucun signe” de colis piégé supplémentaire, assurant aussi que l‘équipement de contrôle à l’aéroport d’Athènes, récemment acheté à l’Allemagne, était “le meilleur en Europe”.

Dans les bureaux du FMI à Paris, une employée a été blessée au visage et aux mains. En Allemagne, le colis a été repéré et confié à la police pour désamorçage.

FMI, gouvernement allemand et troïka européenne sont souvent considérés en Grèce comme responsables des difficiles mesures d’austérité mises en place dans le pays depuis 2010.

Conspiracy of Cells of Fire – Nemesis Project – Act 2 (Parcel-bomb attack against the Germa… https://t.co/F2lIBvuLBq#antireport#mpalothia

— mpalothia (@JonnyAndroul) March 16, 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : les grandes villes européennes aux couleurs de l'UE

Le président chinois Xi Jinping visite les Pyrénées

JO 2024 : les experts en cybersécurité testent les défenses avant les Jeux olympiques