DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Hongrie constitue sa brigade de "chasseurs de frontière"


Hongrie

La Hongrie constitue sa brigade de "chasseurs de frontière"

ALL VIEWS

Touchez pour voir

“Attention, attention, je vous préviens que vous êtes à la frontière hongroise, si vous endommagez la clôture, franchissez illégalement ou essayez de traverser, cet acte sera considéré comme un crime en Hongrie”

Les messages d’avertissements à l’attention des migrants raisonnent. Des “chasseurs de frontières” seront bientôt déployés le long du mur de barbelés, séparant la Hongrie de la Serbie.

La police hongroise recrute 3 000 “chasseurs” qui viendront s’ajouter aux 10 000 soldats et policiers qui surveillent la frontière.

Ils sont plus de 2000 à s‘être portés volontaires dans tout le pays, animés par un fort sentiment nationaliste. Zoltan Replyuk, 25 ans, explique qu’il a toujours voulu “ être policier, cette formation est une occasion fantastique. Je peux servir et défendre ma patrie”.Cette brigade doit entrer en action en mai.

Le gouvernement hongrois a commencé à installer une deuxième ligne de clôture barbelée, équipée de caméras thermiques, le long de la frontière serbe. La police a indiqué avoir arrêté plus de 100 migrants illégaux au cours des 30 derniers jours.
Médecins Sans Frontières s’alarme du nombre croissant de migrants battus ou piétinés lors de leur arrestation.

Avec agences

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Israël

Démission d'une responsable de l'ONU suite aux demandes de retrait d'un rapport polémique concernant Israël