EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

La Hongrie constitue sa brigade de "chasseurs de frontière"

La Hongrie constitue sa brigade de "chasseurs de frontière"
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

“Attention, attention, je vous préviens que vous êtes à la frontière hongroise, si vous endommagez la clôture, franchissez illégalement ou essayez de traverser, cet acte sera considéré comme un crime

PUBLICITÉ

“Attention, attention, je vous préviens que vous êtes à la frontière hongroise, si vous endommagez la clôture, franchissez illégalement ou essayez de traverser, cet acte sera considéré comme un crime en Hongrie”

Les messages d’avertissements à l’attention des migrants raisonnent. Des “chasseurs de frontières” seront bientôt déployés le long du mur de barbelés, séparant la Hongrie de la Serbie.

La police hongroise recrute 3 000 “chasseurs” qui viendront s’ajouter aux 10 000 soldats et policiers qui surveillent la frontière.

Ils sont plus de 2000 à s‘être portés volontaires dans tout le pays, animés par un fort sentiment nationaliste. Zoltan Replyuk, 25 ans, explique qu’il a toujours voulu “ être policier, cette formation est une occasion fantastique. Je peux servir et défendre ma patrie”.Cette brigade doit entrer en action en mai.

Le gouvernement hongrois a commencé à installer une deuxième ligne de clôture barbelée, équipée de caméras thermiques, le long de la frontière serbe. La police a indiqué avoir arrêté plus de 100 migrants illégaux au cours des 30 derniers jours.
Médecins Sans Frontières s’alarme du nombre croissant de migrants battus ou piétinés lors de leur arrestation.

Avec agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Peter Magyar, le nouveau visage de l'opposition hongroise

L'opposition hongroise sur les terres de Viktor Orbán

Hongrie : l'opposition appelle à des élections anticipées en cas de victoire aux européennes