DERNIERE MINUTE

Leicester remonte la pente, Manchester City la redescend

Cinzia Rizzi : Bienvenue dans The Corner.

Vous lisez:

Leicester remonte la pente, Manchester City la redescend

Taille du texte Aa Aa

Cinzia Rizzi : Bienvenue dans The Corner. Nous connaissons enfin les huit clubs les plus performants en Europe et les affiches des quarts de finale de la Ligue des champions. Comme toujours, il y a des surprises. A l’image de Leicester qui a su se remettre d’un début de saison catastrophique après avoir limogé l’entraîneur à l’origine du miracle en Premier League, Claudio Ranieri. Au contraire, le Manchester City de Pep Guardiola a été éliminé dès les huitièmes de finale par Monaco. En Europe ou en Angleterre, la tendance est la même pour les deux équipes. Voyons donc ce que les Foxes et les Citizens ont fait le week-end dernier.

Craig Shakespeare réussit des débuts de rêve en tant qu’entraîneur de Leicester. L’ancien adjoint de Claudio Ranieri en est à trois victoires en trois matches en Premier League avec à chaque fois au moins trois buts inscrits. Exemple samedi dernier avec un succès 3-2 obtenu sur la pelouse de West Ham avec des réalisations dès la première mi-temps de Riyad Mahrez, élu meilleur joueur du championnat la saison dernière, Robert Huth et Jamie Vardy, décisif à six reprises lors de ses cinq derniers matches. La réduction du score de l’ancien marseillais Andre Ayew ne change rien à l’affaire et voilà Leicester désormais nanti de six points d’avance sur le premier relégable.

L’attaquant argentin Sergio Agüero peut se prendre la tête à deux mains, les Citizens font du surplace. A domicile, ils sont tenus en échec un partout par Liverpool en concédant l’ouverture du score sur un penalty de James Milner. Le “Kun”, surnom donné à Agüero, permet à City d‘égaliser à la 69e minute, puis les deux équipes multiplient les offensives, en vain. Statu quo au classement avec Manchester City et Liverpool qui restent à la troisième et à la quatrième place avec un point d‘écart.

Chelsea et Manchester United à la fête, Arsenal à la dérive

Trois clubs se sont illustrés lors de la 29e journée de la Premier League. Certains ont de quoi se réjouir, d’autres ne semblent pas voir le bout du tunnel.

Tout va bien, encore et toujours, pour Chelsea qui signe sa 22e victoire de la saison en battant Stoke City 2-1 avec des buts de Willian et Cahill. Les Blues d’Antonio Conte sont confortablement installés en tête du classement avec dix points d’avance sur Tottenham.

Tout va bien, aussi, pour Manchester United qui s’est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue Europa avant de devenir le premier club à atteindre les 600 victoires en Premier League. Au passage, en battant Middlesbrough 3 buts à 1, les Red Devils font leur retour dans le Top 5 du classement.

En revanche, rien ne va plus pour Arsenal qui a perdu quatre de ses cinq derniers matches en championnat. Du jamais-vu pour les Gunners depuis 1995, avant l’arrivée sur leur banc d’Arsène Wenger. Les supporteurs londoniens sont de plus en plus nombreux à réclamer son départ.

On parie ?

Les différents championnats européens font une pause cette semaine à cause des qualifications pour la Coupe du monde 2018. Voici sur quels scores vont se terminer certaines de ces rencontres. Envoyez-nous vous aussi vos pronostics sur les réseaux sociaux avec le hashtag #TheCornerScores.

On prévoit de larges victoires pour la France et pour l’Espagne qui seront opposées à des équipes a priori à leur portée, le Luxembourg et Israël. Les Portugais, champions d’Europe en titre, pourraient bien être accrochés par les Hongrois, comme en France l‘été dernier lors de la phase de poules de l’Euro.

Espagne 3-0 Israël
Luxembourg 1-4 France
Portugal 1-1 Hongrie
Azerbaïdjan 0-2 Allemagne

La boulette du gardien d’Al-Fateh

Terminons cet épisode avec l’incroyable boulette d’un gardien de Ligue des champions, mais cette fois dans la version asiatique. Le portier du club saoudien d’Al-Fateh, en dégageant le ballon, l’a directement envoyé sur un joueur d’Al-Jazira qui l’a dévié dans le but sans même en avoir l’intention. On se dit au revoir avec ces images. On se revoit lundi prochain, restez avec nous !