DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Premier débat présidentiel : Mélenchon ou Macron désignés vainqueurs ?


France

Premier débat présidentiel : Mélenchon ou Macron désignés vainqueurs ?

Hot Topic Plus sur le sujet Élection présidentielle française 2017

ALL VIEWS

Touchez pour voir

C‘était une première en France. La première fois que les candidats à l‘élection présidentielle s’affrontaient à plusieurs au cours d’un débat. Après la polémique sur l’absence des six autres, les cinq crédités de davantage d’intentions de vote ont joué le jeu. Ils étaient interrogés sur plusieurs thèmes, économie, laïcité, immigration, un peu d’international…

Des 4 “on”, Macron, Fillon, Hamon et Mélenchon, et Le Pen, ce serait, d’après les sondages, Mélenchon ou Macron les grands vainqueurs, désignés les plus convaincants.

Le premier a pu en tout cas déployer ses talents de tribun, avec des “punchlines” très remarquées.

Quand il s’adresse aux journalistes :

J’ai admiré vos pudeurs de gazelles, quand vous dites que la campagne a été polluée par les affaires de certains d’entre vous. Pardon, pas moi. Non, mais je tiens à le préciser. Ici, il n’y a que deux personnes qui sont concernées, Monsieur Fillon et Madame Le Pen, les trois autres, nous n’avons rien à faire avec tout ça.

Ou quand il rétorque à Marine Le Pen :

Une limite aux illégaux ? De quoi parlez-vous ? Et comment vous les comptez ? Vous pouvez toujours inventer des quotas, des tickets, des tout ce que vous voulez, il y a toujours quelqu’un qui passe à côté, alors qu’est-ce que vous en faites ? Vous le jetez à la mer ?

Le second s’est fait remarquer particulièrement dans cet échange avec Marine Le Pen :

Il y a quelques années, il n’y avait pas de burkini sur les plages, je sais que vous êtes pour Monsieur Macron…

Non s’il vous plait, Madame Le Pen vous êtes gentille, je ne vous fait pas parler, je n’ai pas besoin d’un ventriloque. Je vous assure, tout va très bien. Quand j’ai quelque chose à dire, je le dis clairement, c’est mon habitude.”

Pour le reste, Emmanuel Macron, c’est toujours ni droite, ni gauche, et la cible de nombreuses attaques :

Je suis d’accord avec le constat fait à l’instant par Jean-Luc Mélanchon.

Je partage ce qui a été dit par François Fillon“.

Je crois que c’est encore pour moi. En même temps, vous vous ennuieriez sans moi“.

Un flou que dénoncent certains, taclé par la présidente du Front national :

Vous savez quoi Monsieur Macron, vous avez un talent fou, vous arrivez à parler sept minutes, je suis incapable de résumer votre pensée, vous n’avez rien dit ! C’est le vide sidéral !

Etrangement épargné par ses adversaires sur les affaires, François Fillon est resté très discret, concentrant ses attaques sur Macron et Le Pen :

Le vrai serial-killer du pouvoir d’achat des Français, c’est madame Le Pen avec la sortie de l’euro et le rétablissement du franc.

Ce à quoi Marine Le Pen a répondu :
Monsieur Fillon, ça, ça s’appelle le “projet peur”, ça a été utilisé avant le Brexit ou avant l‘élection de Donald Trump.

Quant à Benoît Hamon, calme et concis, c’est également contre Marine Le Pen et Emmanuel Macron qu’il a dégainé, comme ici contre les potentiels lobbys qui financeraient la campagne du candidat d’“En marche”:

Pouvez-vous prendre l’engagement ici, devant les Français, que parmi ces personnes les plus fortunées qui ont fait des dons importants pour vous ou pour votre campagne, il n’y a pas plusieurs cadres de l’industrie pharmaceutique, plusieurs cadres de l’industrie pétrolière et chimique, plusieurs cadres de l’industrie bancaire ? Je vous demande cela, c’est tout. Est-ce que pouvez me dire cela ?

Au final, on retiendra donc quelques passes d’armes et un échiquier politique qui retrouve une certaine cohérence, avec la gauche, plutôt unie d’un côté, la droite traditionnelle de l’autre, et tous contre le Front national et l‘électron libre d’“En marche”.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

France

Leroux dans le viseur du PNF après des révélations sur l'emploi de ses filles