DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Aux portes de la Cour suprême un juge affirme son indépendance


Etats-Unis

Aux portes de la Cour suprême un juge affirme son indépendance

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Le 31 janvier dernier Donald Trump nommait à la Cour suprême américaine le juge conservateur Neil Gorsuch. Sauf que ce même juge doit passer par la case Sénat en vue de sa confirmation à ce poste au sommet du pouvoir judiciaire.

Interrogé sur de récentes attaques de M. Trump contre l’institution judiciaire, M. Gorsuch s’en est tenu à une déclaration générale, sans mentionner le président : “Je connais ces personnes, je connais leur respectabilité et quand quiconque critique l’honnêteté, l’intégrité ou les motivations d’un juge fédéral, je trouve cela démotivant. Je trouve cela démoralisant parce que je connais la vérité.”

Le magistrat a aussi assuré qu’il n’aurait aucune réticence à juger qui que ce soit et le cas échéant, le président Trump. “Personne n’est au-dessus de la loi”, a-t-il précisé.

“Il parlait en général sans mentionner qui que ce soit” a répondu par tweet Sean Spicer le porte-parole de la Maison blanche.

Au deuxième jour de son audition Neil Gorsuch s’est employé à convaincre les sénateurs qu’il était libre de toute influence politique, sans livrer ses opinions personnelles… Ayant été nommé à vie à l‘âge de 49 ans, il pourrait siéger à la Cour suprême durant des décennies.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Belgique

Attentats de Bruxelles : une journée de commémoration