DERNIERE MINUTE

Le président de l'UEFA ne veut pas d'une Super League

Quel est le point commun entre Leonardo Jardim, Raí, Pierluigi Colina, Gianni Infantino ou Roberto Carlos ?

Vous lisez:

Le président de l'UEFA ne veut pas d'une Super League

Taille du texte Aa Aa

Quel est le point commun entre Leonardo Jardim, Raí, Pierluigi Colina, Gianni Infantino ou Roberto Carlos ?

Tous sont présents à Estoril, près de Lisbonne, pour les “Football Talks”, une grande conférence sur l’actualité du ballon rond.

Le président de l’UEFA Aleksander Ceferin en a profité pour redire son opposition à la création d’une Super League, un championnat qui ne mettrait aux prises que les plus grands clubs européens.

Aleksander Ceferin : “Je suis certain qu’il n’y aura pas de Super League. Cela signifierait déclarer la guerre à l’UEFA. Aussi longtemps que j’en serai le président, je peux vous garantir que cette Super League n’existera pas. Cela doit rester un rêve de se qualifier pour la Ligue des champions, on ne doit pas en changer le format ou les modalités d’accès. Ce ne doit pas être une compétition fermée.”

Ce qui est certain, c’est qu‘à partir de 2018, les quatre principaux championnats européens (Espagne, Allemagne, Angleterre et Italie) auront quatre places garanties en Ligue des champions.

La mesure a été approuvée juste avant l‘élection d’Aleksander Ceferin à la tête de l’UEFA en septembre dernier.