DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des vêtements intelligents pour un monde plus sûr, plus efficace et plus amusant


monde

Des vêtements intelligents pour un monde plus sûr, plus efficace et plus amusant

Et si vos vêtements pouvaient vous avertir lorsque vous êtes stressé, vous alerter lorsque votre bébé souffre de fièvre, ou vous servir de lampe torche ?

Ce n’est pas de la science-fiction, il s’agit de technologie actuelle.

Eurecat, le centre de technologie de Catalogne à Mataró, en Espagne, est à la pointe de l’innovation dans le domaine du textile intelligent.

Le centre a créé un t-shirt avec des capteurs qui contrôlent la fréquence cardiaque, la température, la respiration, la transpiration et déterminent si nous ressentons du stress.

Cela peut s’avérer utile pour les chauffeurs de bus ou de camions qui roulent pendant de longues heures d’affilées, ainsi que pour les personnes qui ont besoin d’un niveau de concentration élevé ou qui doivent passer de nombreuses heures devant l’ordinateur. Ce vêtement, qui envoie des données à un téléphone portable, n’est qu’un exemple de la manière dont les vêtements intelligents peuvent rendre notre monde plus sûr, plus efficace et plus amusant.

C’est dans le sport que les tissus intelligents rencontrent le plus de succès. D’après Virginia García, directrice de l’unité des textiles fonctionnels d’Eurecat, c’est l’un des domaines dans lequel se dégage le plus grand potentiel.

«Les gens veulent contrôler comment leur corps se comporte lorsqu’ils font de l’exercice et ces vêtements leur permettent d’avoir une réponse immédiate», explique-t-elle.

García met en avant des produits tels que les t-shirts qui surveillent les signes vitaux, mais aussi les vêtements chauffés ou électroluminescents pour les cyclistes ou les coureurs, ainsi que les maillots de bain qui changent de couleur au contact de l’eau, comme ceux utilisés par les membres de l‘équipe ukrainienne de natation synchronisée lors des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro.

D’autres exemples tels que les gilets électroluminescents qui peuvent être utilisés par les ouvriers sur les pistes d’aéroports, dans les mines et ou sur les chantiers d’autoroute ou encore l’auvent d’un panneau publicitaire imprimé de lumières, qui remplacent les lampes habituelles.

De plus, Eurecat, qui fait la promotion de la recherche pour revitaliser l’industrie textile catalane, a conçu des pyjamas pour bébés qui changent de couleur pour indiquer que l’enfant a de la fièvre ainsi que des maillots de bain qui vous avertissent lorsqu’ils reçoivent trop de rayons ultraviolets.

Les défis des vêtements intelligents

Selon les données fournies par Eurecat, en 2018, l’industrie du vêtement intelligent devrait rapporter 135 millions d’euros à travers le monde. «Il y a des gens prêts à acheter», déclare Cristina Casellas, promoteur technologique de l’unité d’impression fonctionnelle et des périphériques intégrés d’Eurecat. Cependant, «la technologie n‘évolue pas aussi vite que la demande».

Aujourd’hui, ce domaine a ses limites. Virginia García admet que les produits sont «difficiles à industrialiser», car il existe un manque d’intermédiaires entre les fabricants de textiles et ceux de l‘électronique.

«Ce partenaire intermédiaire spécialisé, celui qui développe le produit, est difficile à trouver. Par conséquent, de nombreux produits n’arrivent pas sur le marché».

Malgré tout, «si quelque chose de vraiment innovant arrive sur le marché, ce sera un vrai succès», surtout si cela touche au domaine du sport.

Les deux s’accordent sur le fait que nous allons assister à un décollage significatif sur le marché des vêtements intelligents, mais aussi qu’ils doivent être plus accessibles.

Et il y a encore de nombreux défis à relever, comme la création d’un textile électronique plus souple et plus élastique ainsi qu’une intégration plus discrète de la technologie dans les tissus, que l’utilisateur ne remarquera pas. “Les vêtements peuvent être très intelligents, mais s’ils ne sont pas confortables, ergonomiques et respirant, personne ne les portera”, dit García.

Les tissus fonctionnels… et les loisirs

Dans la plupart des cas, les vêtements intelligents sont fonctionnels, mais il existe aussi des produits de loisir. Par exemple le jeu de mémoire “Simon” qu’Eurecat a intégré dans un t-shirt. Il est tactile avec des LED intégrées et on retrouve les sons caractéristiques de ce jeu populaire créé en 1978.

Selon Cristina Casellas, cet exemple montre comment «un jeu rigide peut devenir flexible, grâce à l‘électronique imprimée».

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

monde

La défense et l’antimilitarisme s’affrontent à Madrid