DERNIERE MINUTE

Présidentielle française : Manuel Valls lâche Benoît Hamon

L'ancien Premier ministre s'attire une volée de bois vert en choisissant de rejoindre Emmanuel Macron.

Vous lisez:

Présidentielle française : Manuel Valls lâche Benoît Hamon

Taille du texte Aa Aa

Manuel Valls se met “En Marche”. L’ancien Premier ministre a finalement décidé de soutenir Emmanuel Macron lors du premier tour de l‘élection présidentielle, et abandonne donc ainsi le candidat socialiste Benoît Hamon. Manuel Valls a annoncé qu’il voterait Macron dès le premier tour.

Remerciements un peu gênés du candidat du parti En Marche ce mercredi matin sur Europe 1 :
“Cela traduit le fait que les sociaux-démocrates et les femmes et les hommes de gauche responsables sont prêts à s’inscrire dans une démarche qui est la mienne. (…) Je serai le garant du renouvellement des visages, du renouvellement des pratiques…
Question du journaliste : “Cela signifie-t-il que vous ne gouvernerez pas forcément avec Manuel Valls si vous êtes élu ? Macron répond : “Vous l’avez compris”.

Reaction de Benoît Hamon, cinquième dans les sondages d’intention de vote, et dont la campagne ne décolle toujours pas, à trois semaines du premier tour :
“Les inspirateurs, les portes-parole et les théoriciens des décisions qui ont fait tant de mal à la gauche, sur la déchéance de nationalité ou la loi travail, ont trouvé refuge chez Emmanuel Macron”.

“Il faut sanctionner ceux qui se prêtent à ce jeu morbide”, a ajouté Benoît Hamon.

Avec une Marine Le Pen en tête des sondages, Manuel Valls a justifié son choix par la nécessité selon lui de “ne prendre aucun risque pour la République”.

Emmanuel Macron compte maintenant des soutiens aussi hétéroclites que Robert Hue et Alain Madelin.