DERNIERE MINUTE

Il aura fallu attendre neuf mois après le referendum au Royaume-Uni et une lettre de six pages signée par la Première ministre britannique pour que le désormais célèbre article 50 du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne soit activé et lance le Brexit. Après 44 ans de vie commune, Londres demande formellement le divorce avec l’Union européenne. A la fin de sa conférence de presse, le président du Conseil européen, Donald Tusk, a eu cette phrase à l’adresse des Britanniques: «Vous nous manquez déjà ».