DERNIERE MINUTE

Le Parlement du Paraguay pris d'assaut par des manifestants

Des manifestants ont violemment occupé le Congrès du Paraguay en réaction au vote par les sénateurs d’un projet d’amendement de la Constitution permettant au président d‘être…

Vous lisez:

Le Parlement du Paraguay pris d'assaut par des manifestants

Taille du texte Aa Aa

Des manifestants ont violemment occupé le Congrès du Paraguay en réaction au vote par les sénateurs d’un projet d’amendement de la Constitution permettant au président d‘être réélu.

Aux cris de “Plus jamais de dictature”, des centaines d’opposants ont fait irruption à l’intérieur du Congrès après avoir cassé des portes, des palissades et des baies vitrées.

#Paraguay : les manifestants disent “plus jamais de coup d‘état” A l’intérieur du Congrès #CoupParlementaire #Amendement

Ils ont saccagé les bureaux des sénateurs favorables à l’amendement avant de provoquer des débuts d’incendie.

#Paraguay : des manifestants mettent le feu au Congrès après le vote secret des sénateurs en faveur d’un amendement permettant au président de briguer un nouveau mandat

Des affrontements ont eu lieu avec la police, faisant une trentaine de blessés.

Une majorité de 25 sénateurs sur 45 ont voté l’amendement lors d’une session spéciale qui s’est tenue dans les bureaux du Sénat, la salle de l’assemblée plénière étant occupée par les sénateurs opposés à la réforme.

“Rien ne s’est fait en dehors du cadre légal et constitutionnel. Je vous le répète : la session que nous avons tenu aujourd’hui avec 25 sénateurs s’est faite en respectant parfaitement la règlementation”, assure cependant le sénateur Carlos Filizzola de la coalition de gauche Frente Guasu de l’ex-président Fernando Lugo.

L’amendement permettrait au président libéral Horacio Cartes, mais aussi à l’ex-président de gauche Fernando Lugo de briguer un nouveau mandat.

Le Paraguay reste marqué par les 45 années de dictature du général Stroessner. Il avait été réélu sept fois de suite.