DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Venezuela : le rétropédalage de la Cour suprême


Venezuela

Venezuela : le rétropédalage de la Cour suprême

La Cour constitutionnelle du Venezuela a fait finalement machine arrière.

Samedi, les plus hauts magistrats du pays ont annulé leur décision d‘élargir les pouvoirs du président Nicolas Maduro au détriment du Parlement.

Jugée impartiale, la décision initiale de la Cour suprême, favorable au président Maduro, revenait à baillonner le Parlement. Un véritable
coup d’Etat pour l’opposition de centre droit qui avait remporté les élections législatives.

Les nouveaux pouvoirs du président auraient permis à son gouvernement de légiférer en matière de crime organisé et de terrorisme sans l’approbation des députés.

La décision de la Cour constitutionnelle avait suscité une vague de réprobation internationale et risquait surtout de mettre le pays à feu et à sang.

Ces derniers jours, l’opposition au président Maduro avait multiplié les manifestations devant la Cour constitutionnelle.

Depuis des mois, le Venezuela est enfoncé dans une crise politique sans précédent doublée d’une profonde crise économique liée à l’effondrement des prix du pétrole.

Avec Agences