Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Hongrie : les demandeurs d'asile sont désormais placés en centres fermés

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Hongrie : les demandeurs d'asile sont désormais placés en centres fermés

<p>La Hongrie a inauguré jeudi son nouveau dispositif anti-migrants à la frontière avec la Serbie : tout réfugié en attente d’une demande d’asile sera désormais placé en centre de transit fermé.</p> <p>L’objectif est d’empêcher les migrants de disparaître durant l’instruction de leur dossier et de les dissuaderà franchir la frontière hongroise.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">En Hongrie, les migrants attendent en zone de transit <a href="https://t.co/IAPIqqPARH">https://t.co/IAPIqqPARH</a> <a href="https://t.co/GIt66RbH1i">pic.twitter.com/GIt66RbH1i</a></p>— la-croix.com (@LaCroix) <a href="https://twitter.com/LaCroix/status/848778988940144640">3 avril 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Mais ce dispositif inquiète : alors que la Hongrie vient d‘être <a href="https://www.challenges.fr/monde/la-hongrie-condamnee-pour-avoir-illegalement-detenu-des-migrants_460467">condamnée</a>, vendredi dernier, le Conseil de l’Europe a adressé à Budapest une nouvelle mise en garde et la Cour européenne des droits de l’Homme a déjà demandé la suspension du transfert des premiers migrants dans ces centres de rétention. </p> <p>Mais le gouvernement hongrois persiste et signe et assure que ces centres ne sont pas des prisons.</p> <p>Face à l’ouverture de ces centres fermés où seront également hébergés des mineurs, le Haut commissariat aux réfugiés a tiré la sonette d’alarme. </p> <p>La Commission européenne vérifie de son côté si ce dispositif respecte ou non les règles européennes. </p> <p><em>Avec Agences</em></p>