DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Attaque américaine contre une base aérienne en Syrie : la base presque entièrement détruite


Syrie

Attaque américaine contre une base aérienne en Syrie : la base presque entièrement détruite

En tout, 59 missiles Tomahawk auront été tirés la nuit dernière depuis des navires américains contre la base aérienne de al-Chaayrate, dans la ville de Homs. Pour la première fois en six ans de conflit en Syrie, les Etats-Unis ont mené une opération massive visant directement l’armée syrienne.

      D’après le Pentagone, c’est depuis cette base qu’avait été menée l’attaque chimique de mardi contre la ville de Khan Cheikhoun. Les avions et les infrastructures de la base auraient été presque entièrement détruits et quatre militaires auraient été tués. C’est ce que rapporte l’Observatoire syrien des droits de l’Homme.

      Le Pentagone dit avoir visé des hangars aériens renforcés, des stockages de pétrole, de munitions, des défenses anti-aériennes et des radars. Les Américains disent aussi avoir pris “toutes les précautions pour exécuter la frappe avec un minimum de risques” pour le personnel présent.

      Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

      Syrie

      Donald Trump : "j'ai ordonné une frappe militaire ciblée en Syrie"