DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hongrie : la mobilisation continue malgré la loi sur les universités


Hongrie

Hongrie : la mobilisation continue malgré la loi sur les universités

Des centaines de Hongrois ont de nouveau manifesté lundi soir à Budapest contre la fermeture annoncée de l’Université d’Europe Centrale. Une université privée financée depuis la chute du communisme par le milliardaire Geroge Soros, l’ennemi juré du Premier ministre Viktor Orban.

Les manifestants ont dénoncé la promulgation officielle d’une loi controversée qui pourrait empêcher la plus prestigieuse université privée de délivrer des diplômes.

Mardi dernier le Parlement hongrois a adopté un texte qui privera de licence les instituts d’enseignement étrangers qui ne disposent pas de campus dans leur pays d’origine. L’Université d’Europe Centrale, jugée trop libérale par le pouvoir, est directement visée.
Mais l‘établissement compte déposer un recours officiel contre la loi.

Cette législation a provoqué dimanche une manifestation sans précédent en Hongrie. Le mouvement de contestation est soutenu par 900 universitaires du monde entier, dont 18 prix Nobel et de nombrexu pays ont exprimé leur préoccupation.

Une nouvelle manifestation est programmée mercredi.

Avec Agences

Corée du Nord

La Corée du Nord se dit prête à la "guerre" contre les Etats-Unis