DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Dernier sondage : terrible suspense pour le premier tour de la Présidentielle


France

Dernier sondage : terrible suspense pour le premier tour de la Présidentielle

Hot Topic Plus sur le sujet Élection présidentielle française 2017

L‘élection présidentielle 2017 est sans doute la plus imprévisible de l’histoire de la Vème République. A un peu plus d’une semaine du premier tour, le candidat d’extrême gauche et eurodéputé Jean-Luc Mélenchon pourrait bien créer la surprise.

Dans les enquêtes d’opinion, celui qui incarne le mouvement “La France insoumise” continue sa percée avec 20 % d’intentions de vote. Il dépasse François Fillon et resserre l‘écart avec Marine Le Pen et Emmanuel Macron.

Cette percée, il la doit notamment à sa performance lors des débats télévisés, ses talents de tribun et son discours qui semblent avoir convaincu.

La course à l’Elysée a rarement été aussi serrée selon les derniers sondages. La présidente du FN Marine Le Pen et le leader du mouvement “En marche” Emmanuel Macron sont toujours en tête avec 22 % d’intentions de vote. Vient ensuite Jean-Luc Mélenchon, puis le candidat de la droite conservatrice LR, François Fillon avec 19 % et enfin le socialiste Benoît Hamon qui ne séduirait plus que 7,5 % de l‘électorat.

Pour le second tour, les instituts de sondage estiment en majorité que Macron devrait y figurer, mais toutes les hypothèses sont possibles.

Certains sondages montrent aussi par exemple que Mélenchon pourrait bien passer au second tour et l’emporter en cas de duel avec Marine Le Pen.



La quatrième position dans les sondages est en tout cas une autre claque pour François Fillon. Lui qui avait créé la surprise pour les primaires de la droite, a eu une campagne très difficile, mais, malgré sa mise en examen pour détournements de fonds publics, ses partisans tiennent bon.

Le candidat, vainqueur des primaires du rassemblement de gauche, le socialiste Benoît Hamon est donc relégué en cinquième place par les enquêtes d’opinion. Sa campagne a été minée par les trahisons en pagaille de son propre camp au profit de Macron, ancien ministre de l’Economie de François Hollande, et la montée de candidats clivants qui ont séduit un électorat désabusé.

Marine Le Pen a toujours été en tête des intentions de vote du premier tour…



Mais qu’en est-il des six autres candidats en lice pour cette présidentielle ?

A l’extrême gauche, Nathalie Arthaud, candidate de Lutte ouvrière, Philippe Poutou, candidat du Nouveau Parti anticapitaliste, le centriste Jean Lassalle qui se pose en défenseur de la ruralité, puis les souverainistes et eurosceptiques Nicolas Dupont-Aignan, François Asselineau, candidat inattendu de l’Union populaire républicaine, et Jacques Cheminade.

Aucun d’entre eux ne devrait faire le poids face aux cinq premiers candidats.
Mais l’incertitude est de mise, car le nombre d‘électeurs indécis n’a jamais été aussi important aussi peu de temps avant le scrutin présidentiel en France. Certains l’estiment à 40 %, sans parler des abstentionnistes…

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Israël

Israël: une touriste britannique tuée à coups de couteau