DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

ONU: le Conseil de sécurité met fin à sa mission en Haïti


monde

ONU: le Conseil de sécurité met fin à sa mission en Haïti

Après treize années en Haïti, les Casques bleus vont s’en aller. Le Conseil de sécurité de l’ONU a voté à l’unanimité la fin de la mission des Nations unies pour la stabilisation d’Haïti (Minustah).
Les 2370 soldats de la force devront avoir quitté le pays d’ici le mois d’octobre. La Minustah avait été déployée en 2004 après le départ du président Jean-Bertrand Aristide pour aider à endiguer la violence dans cette nation pauvre des Caraïbes. Les scandales à répétition ont eu raison de sa présence, et notamment des affaires d’abus sexuels sur des femmes et des mineurs

En 2015 un rapport interne de l’ONU avait fuité dans la presse. Il faisait état d’au mois 230 femmes exploitées sexuellemment par des casques bleus dont un tiers de mineures.

L’ambassadrice américaine a cité devant le Conseil de sécurité un récent article de presse selon lequel des Casques bleus sri-lankais offraient de la nourriture à de jeunes garçons et filles, en échange de faveurs sexuelles. “ Ils ont été dupés par ces soldats grâce à des biscuits. Le prix de cette nourriture a été des abus sexuels”, a-t-elle fait fait valoir.

En 2010 un autre scandale avait éclaté, des membres népalais de la Minustah avait introduit dans le pays le choléra. La maladie avait fait plus de 8000 morts et profondément marqué la population haïtienne.

Cette décision répond également aux voeux de la nouvelle administration Trump de réduire les opérations de maintien de la paix de l’ONU afin de faire baisser les contributions financières américaines.
L’ambassadrice des États-Unis, Nikki Haley, a lancé un réexamen de toutes les missions de maintien de la paix avec l’intention de réduire les coûts et d’améliorer ces opérations

Avec un budget annuel de 346 millions de dollars, la Minustah ne figure pas parmi les opérations de maintien de la paix les plus coûteuses de l’ONU, mais sa fermeture marque un changement d’orientation vers des missions plus petites.

Fin mars, le Conseil de sécurité a réduit la taille de la mission de l’ONU en République démocratique du Congo, abaissant le plafond de 19.815 Casques bleus à 16.215.
Les missions au Liberia et en Côte d’Ivoire devraient également être fermées, et la mission conjointe de l’ONU et l’Union africaine dans la région du Darfour, au Soudan, doit être réduite.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Vatican

Le Pape lave les pieds des détenus de la prison de Paliano pour le jeudi saint