DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les autorités mexicaines critiquées dans l'affaire des 43 étudiants disparus


Mexique

Les autorités mexicaines critiquées dans l'affaire des 43 étudiants disparus

La Commission inter américaine des droits de l’homme dénonce l’absence de résultat dans l’enquête sur la disparition de 43 étudiants qui avaient été capturés par la police en septembre 2014 dans le sud du Mexique.

Le Secrétaire exécutif de la Commission, Paulo Abrao, estime que l’enquête est au point mort.

Paulo Arbrao : “Nous avons indiqué notre vive inquiétude quant à la vitesse de l’enquête et nous avons dit être préoccupés par le fait que rien n’a été trouvé depuis décembre 2015. Dans le cas de la police de Huittzuco, jusqu‘à aujourd’hui aucune accusation n’a été formulée.”

Les parents des victimes ont installé un camp de tentes devant le siège du siège du procureur pour réclamer que l’enquête soit menée à son terme.

Epifanio Alvarez est le père d’une des victimes : “Nous sommes là et s’ils viennent pour nous tuer, nous ferons face. Nous n’avons pas peur, nous sommes en colère.”

Les 43 étudiants ont disparu le 26 septembre 2014 à la suite d’une confrontation avec les forces de l’ordre qui avait fait six morts dans la ville d’Iguala.

Selon la version du gouvernement mexicain, les étudiants auraient été livrés à un groupe mafieux avant d‘être assassinés et incinérés. L’enquête n’a rien pu démontrer.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Russie

Extrême-Orient russe : le FSB attaqué, deux morts et un blessé