DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : évacuation de l'une des dernières poches rebelles de Damas


Syrie

Syrie : évacuation de l'une des dernières poches rebelles de Damas

Plusieurs centaines de familles syriennes sont arrivées en pleine nuit dans la province rebelle d’Idlib, après avoir été évacuées de Damas.

Un accord conclu dimanche prévoit que plus de 1000 combattants de Barzé, un des six quartiers de la capitale encore tenu par les rebelles, doivent être transportés avec leurs proches ces prochains jours vers Idlib, bastion de l’opposition armée au nord-est du pays.

Nous sommes toujours dans notre pays. Mais nous sommes en colère contre ceux qui nous ont trahi. Nous vivions en état de siège, nous mangions du pain rassis. Même de l’herbe ces trois derniers mois“, peste un rebelle syrien après son arrivée à Idlib.

Cette évacuation se fait dans le cadre de l’accord d’Astana conclu entre la Russie et l’Iran, alliés du régime syrien, et la Turquie, soutien de la rébellion.

L’accord prévoit notamment la mise en place de quatre “zones de désescalade”, dans les régions disputées de Syrie, sous la surveillance des trois pays garants.