DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brésil : une enquête ouverte contre Michel Temer


Brésil

Brésil : une enquête ouverte contre Michel Temer

Le président brésilien Michel Temer arrivé au pouvoir grâce à la chute de Dilma Rousseff, pourrait bien à son tour faire l’objet d’une procédure de destitution. Mercredi soir, le journal télévisé de la chaîne Globo, la plus regardée du pays, a révélé l’existence d’enregistrements accablants pour le président, qui aurait oeuvré pour faire taire son allié déchu Eduardo Cunha.

“A un aucun moment, je n’ai autorisé que l’on paye qui que ce soit pour qu’il se taise. Je n’ai acheté le silence de personne. Je ne renoncerai pas. Je sais ce que j’ai fait et je sais que mes actes sont corrects. J’exige une enquête approfondie et immédiate pour informer le peuple brésilien”, a déclaré le président lors d’une courte allocution très attendue.

Eduardo Cunha, l’ancien président de la Chambre des députés, est en prison pour son implication dans l‘énorme scandale de corruption Petrobras.

L’enregistrement compromettant pour Michel Temer a été fourni par deux entrepreneurs impliqués dans le vaste scandale, qui ont monnayé une réduction de peine en échange d’une collaboration avec la justice.

La Cour suprême a donné son feu vert à l’ouverture d’une enquête à l’encontre du président. Après ces révélations, la Bourse de Sao Paulo a même été suspendue jeudi, car le real plongeait de plus de 10 %. Dès mercredi soir, des centaines de Brésiliens sont descendus dans les rues de Sao Paulo pour réclamer le départ de Michel Temer qui n’a pas l’intention de démissionner.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Etats-Unis

La Russie assure que Trump n'a révélé aucun secret