DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Manchester : l'Etat islamique revendique l'attentat

Vous lisez:

Manchester : l'Etat islamique revendique l'attentat

Taille du texte Aa Aa

L’Etat islamique a revendiqué l’attentat de Manchester qui a eu lieu lundi en fin de soirée. C’est l’agence de propagande Amaq qui a diffusé l’information.

L’explosion s’est produite à proximité d’une immense salle de concert de Manchester, au centre ouest du pays. Au moins vingt-deux personnes, dont des enfants, ont été tuées par la déflagration. Une soixantaine de victimes ont également été blessées juste à la fin du concert de la chanteuse américaine Ariana Grande qui fait partie des rescapés.


La déflagration se serait produite dans un “foyer”, un espace public attenant à la salle de concert, proche de la gare de Victoria qui a été immédiatement fermée. Une gigantesque panique a suivi l’explosion lors de l‘évacuation du public. La police a précisé que l’auteur de l’attentat, un individu seul, encore non identifié, est mort en actionnant l’engin explosif qu’il portait.


Il s’agit de l’attaque la plus meurtrière sur le sol britannique depuis les attentats commis le 7 juillet 2005 dans les transports en commun de Londres, dans lesquels 52 personnes avaient été tuées.

“Nous faisons face à un incident terroriste, explique Ian Hopkins, le chef de police du grand Manchester. Nous travaillons de concert avec le réseau national de la police antiterroriste ainsi qu’avec nos partenaires des agences de renseignement. C’est clairement un moment très préoccupant pour nous et nous faisons tout ce que nous pouvons avec les agences locales et nationales pour soutenir tous ceux qui ont été touchés.”

Theresa May, la Première ministre britannique a évoqué de son côté “une attaque terroriste effroyable” et a présenté ses condoléances aux familles des victimes. Dans la nuit, la police antiterroriste a fait exploser un colis suspect à proximité de la salle de concert. Mais ce n‘était qu’une fausse alerte.
Quant aux blessés, ils ont été rapidement pris en charge par les hôpitaux de la région.


Par solidarité de nombreux habitants de Manchester ont offert l’hospitalité aux nombreuses familles coincées à proximité de la salle de concert après la fermeture des transports en commun.

Avec Agences