DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le film suédois "The Square", Palme d'or du 70e Festival de Cannes


France

Le film suédois "The Square", Palme d'or du 70e Festival de Cannes

The Square” du Suédois Ruben Östlund a remporté dimanche soir la Palme d’or du 70e festival de Cannes, a annoncé le jury présidé par le cinéaste espagnol Pedro Almodovar. Pour la première fois en compétition, le réalisateur de “Snow Therapy” – Prix du jury 2014 dans la section “Un certain regard” – pose dans le film primé un regard grinçant sur nos hypocrisies et interroge le soi-disant “vivre ensemble” de nos sociétés.

Le film français “120 battements par minute” de Robin Campillo, fresque sur les années sida à Paris, a reçu dimanche le Grand prix du 70e festival de Cannes, a annoncé le jury présidé par Pedro Almodovar. “Ca a été une aventure aussi collective, une histoire qui l’a été tout autant. On est jamais aussi grand beaux et forts qu‘à plusieurs”, a déclaré le réalisateur français en recevant son prix.

La réalisatrice américaine Sofia Coppola a reçu dimanche le prix de la mise en scène du 70e Festival de Cannes pour “les Proies”. Ce film, remake des “Proies” de Don Siegel (1971), avec Clint Eastwood, raconte l’histoire d’une directrice de pensionnat (Nicole Kidman), dont la vie est bouleversée par l’arrivée d’un soldat blessé (Colin Farrell), en pleine guerre de Sécession aux Etats-Unis.

L’Allemande Diane Kruger a reçu dimanche le prix d’interprétation féminine du 70e Festival de Cannes pour son premier grand rôle dans une production allemande, “In The Fade” du réalisateur Fatih Akin.
L’ancienne top-modèle blonde lumineuse, exilée à Hollywood, habituée des rôles dans des superproductions, joue une mère de famille qui se venge après la mort de son mari, d’origine turque, et de son fils, dans un attentat commis par des néo-nazis. “Fatih, mon frère, merci d’avoir cru en moi, de m’avoir permis de faire ce film. Tu me donnes une force que j’ignorais avoir et n’oublierai jamais”, a déclaré l’actrice en acceptant son prix.

Le jury a remis un prix spécial “du 70e anniversaire du Festival de Cannes” à l’actrice américaine Nicole Kidman, à l’affiche de deux films en compétition, “Les Proies” de Sofia Coppola et “Mise à mort du cerf sacré” du Grec Yorgos Lanthimos. “Je t’aime, merci beaucoup, et j’espère à très très bientôt”, a déclaré l’actrice américaine, déjà repartie de Cannes, par message vidéo, lors de l’annonce de son prix.

Le Russe Andreï Zviaguintsev, 53 ans, a reçu dimanche le prix du Jury au 70e Festival de Cannes pour “Loveless” (“Faute d’Amour”), qui dresse un portrait âpre d’une société russe brutale et déshumanisée. Zviaguintsev raconte l’histoire d’un couple moscovite qui se sépare pour refaire sa vie chacun de son côté.

avec AFP

Allemagne

Angela Merkel: "les Européens doivent prendre leur destin en main"