DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

RDC : les images de l'otage français libéré


République démocratique du Congo

RDC : les images de l'otage français libéré

Les images ne nous sont parvenues qu’aujourd’hui, mais c’est samedi qu’un otage français a retrouvé la liberté. Enlevé dans l’est de la République démocratique du Congo le 1er mars avec quatre autres employés de la société minière canadienne Banro, Monsieur Philippe, un nom d’emprunt destiné à protéger son identité, a semble-t-il été blessé au genou pendant ses près de deux mois de captivité. Il a été accueilli à Kinshasa par l’ambassadeur français Alain Rémy et es autorités congolaises :

“_Vous savez ce qui se passe de part le monde, avec Boko Haram, certains otages sont retrouvés vivants, et d’autres morts. Mais ici, la première recommandation était de retrouver monsieur Philippe et les autres congolais vivants. Deuxièmement, retrouver monsieur Philippe et le rendre à la France,” a expliqué le vice-ministre de l’Intérieur congolais Basile Olongo.

Parmi les quatre autres employés enlevés, un Tanzanien a été libéré en avril, mais trois Congolais sont encore aux mains des ravisseurs. Le ministère congolais de l’Intérieur mène des “efforts très avancés” pour obtenir leur libération. Banro exploite deux mines d’or, à Twangiza et Namoya, et mène des travaux d’exploration aurifère dans l’est de la RDC.

Le chef de l’Etat français Emmanuel Macron a félicité, via un communiqué, l’ensemble des acteurs qui ont oeuvré à sa libération, “en particulier les autorités de la République démocratique du Congo pour leur mobilisation et l’efficacité de leur action”.

Avec AFP