DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Europol demande l'aide d'internet pour traquer les pédophiles


Pays-bas

Europol demande l'aide d'internet pour traquer les pédophiles

Europol a dévoilé sa nouvelle arme pour retrouver les pédophiles. Une plateforme internet, qui présente une vingtaine d’objets repérés à l’arrière-plan d’images pédopornographiques.

Chaque internaute est ainsi invité à mettre les enquêteurs d’Europol sur la moindre piste dans le cas où un des objets leur serait familier : un shampoing, un magazine, un motif de papier peint qui pourrait ainsi faire la différence.

Les agents cherchent notamment des indices sur la zone géographique de production de certains objets.

Dans une récente affaire de pédophilie nous avons aperçu un château gonflable à l’arrière-plan d’une photo. Nous avons essayé de savoir où ce château gonflable avait été produit. Nous avons retrouvé le fournisseur, nous l’avons contacté et il est apparu que ce modèle-ci n’était vendu que dans un seul pays de l’Union européenne. Cela nous a permis de concentrer nos recherches dans cette zone. Résultat le coupable a été arrêté et les victimes secourues“ explique Wil van Gemert, directeur adjoint d’Europol.

La plateforme Stop Child Abuse, trace an object (Arrêtez l’abus d’enfant, suivez un objet) se trouve sur le site d’Europol, l’Office européen de police, basé à La Haye (Pays-Bas).

monde

Accord Paris: la Chine tiendra ses engagements sur le climat