DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Attentat de Londres : "on a entendu des coups de feu et ils nous ont dit 'vous devez sortir et maintenant'"


monde

Attentat de Londres : "on a entendu des coups de feu et ils nous ont dit 'vous devez sortir et maintenant'"

Les rues adjacentes au London Bridge et à Borough Market font partie d’un quartier branché ; beaucoup de monde s’y trouvait donc de sortie ce samedi soir.

Six personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées dans ce que la police décrit comme des attaques coordonnées. Les forces de police sont arrivées rapidement sur place et ont abattu les trois assaillants.

Des témoins expliquent avoir vu une camionnette se lancer en direction des piétons sur le London Bridge peu après 22h, heure locale. D’autres témoins rapportent ensuite avoir vu au Borough Market des hommes armés de couteaux attaquant des passants au hasard.

Un témoin dit avoir entendu l’un d’eux crier “Allahou akbar !”.

“Nous étions dans notre logement AirBnB situé au 3ème étage, face au Borough Market, quand nous avons entendu des coups de feu. Nous avons entendu beaucoup de bruits de collision et en regardant dehors, la première chose qui saute aux yeux c’est la peur et la confusion qui règne avec tout ce monde dans les rues. Avant que la police n’arrive, il y avait beaucoup d’agitation : les gens couraient dans tous les sens. Puis heureusement la police a pu arriver” raconte Luka, touriste à Londres.

“Nous avons regardé par la fenêtre parce qu’on a entendu des coups de feu et des bruits de collision. La police disait à tout le monde d‘évacuer. Ils nous ont ordonné de descendre et d‘évacuer. On regardait juste par la fenêtre mais ils nous ont dit de descendre” ajoute Jenalyn, une amie de Luka.

La police nous a dit “vous devez sortir d’ici et maintenant” raconte Luka.

“On voyait les gens sortir de leur appartement, certains sans chaussures, simplement en pyjamas. C‘était assez traumatisant” ajoute Jenalyn.

Les autorités ont indiqué qu’il s’est écoulé seulement 8 minutes entre la première alerte et le moment où les assaillants ont été abattus.

Environ 50 personnes ont été transportées dans différents hôpitaux à travers la capitale. Trois d’entre eux ont été fermés par mesure de sécurité pour les patients et le personnel.

monde

Le Stratolaunch, le plus grand avion du monde pointe le bout... de ses nez !