DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Allemagne prête à quitter la base turque d'Incirlik


Turquie

L'Allemagne prête à quitter la base turque d'Incirlik

Les ministres des Affaires étrangères turque et allemand ne sont pas parvenus à lever leurs différends : la Turquie maintient l’interdiction faite aux députés allemands de rendre visite aux forces déployées par Berlin dans la base d’Incirlik.

Le chef de la diplomatie allemande Sigmar Gabriel estime que le dossier de l’accès à cette base militaire du sud de la Turquie n’est pas le problème le plus important entre les deux pays.

Sigmar Gabriel, ministre allemand des Affaires étrangères : “Incirlik est en réalité un problème mineur, on peut organiser un retrait de manière pacifique et conjointe avec la Turquie, c’est n’est pas compliqué. Les questions du maintien en prison du journaliste allemand et de beaucoup d’autres, la situation globale, les droits de l’homme en Turquie : ce sont là des questions bien plus sérieuses.”

De son côté, la ministre allemande de la Défense annonce qu’un accord a déjà été trouvé pour un transfert des troupes vers la Jordanie.

Ursula von der Leyen, ministre allemande de la Défense : “Nous allons en parler au Conseil des ministre ce mercredi et nous prendrons une décision. La Bundeswehr est prête à se relocaliser. La base jordanienne de Al Azraq est une alternative.”

280 militaires allemands sont actuellement déployés à Incirlik,

La Turquie propose l’usage de cette base militaire à ses partenaires de l’OTAN notamment pour lutter contre l‘État islamique en Syrie et en Irak

Qatar

Blocus saoudien : les Qataris paniquent