DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La stratégie de campagne des conservateurs sous le feu des critiques


Royaume-Uni

La stratégie de campagne des conservateurs sous le feu des critiques

C’est une courte majorité qui vient d‘être obtenue par les conservateurs, à l’issue des élections législatives anticipées qui se sont tenues au Royaume-Uni ce jeudi. Pas de triomphalisme pour les Tories, donc, qui ne masquent pas leur déception en coulisses. Dans leur camp, les tensions sont palpables, et l’heure est à l’“autocritique”:http://www.telegraph.co.uk/news/2017/06/07/general-election-2017-theresa-may-pledges-terror-crackdown-campaign/ . La stratégie de campagne fondée sur le Brexit ne s’est pas avérée payante, contrairement aux espoirs nourris par la cheffe du gouvernement Theresa May.
Du côté du Labour, le jugement est aussi sans appel. Pour certains représentants du parti, les Tories ont adopté une ligne conservatrice qui a contribué à les affaiblir. “Sur le plan national, c’est une réaction très dure face aux propositions des conservateurs d’un Brexit dur”, estime le député travailliste Bilal Mahmood, “mais aussi face à des coupes très pesantes sur des choses comme l‘éducation locale, la sécurité sociale et le bien-être des gens, et par rapport aux coupes qui visent les retraites”.


Le constat est sévère. Les conservateurs veulent continuer à diriger le pays malgré les difficultés, mais rien n’est moins sûr. “Pour moi, revenir au gouvernement, c’est le principal”, affirme Iain Ducan Smith, député conservateur, qui se refuse à émettre toute prédiction quant à un avenir proche.


Royaume-Uni

Grande-Bretagne : pari perdu pour Theresa May