DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Qatar cherche des soutiens à l'étranger

Vous lisez:

Le Qatar cherche des soutiens à l'étranger

Taille du texte Aa Aa

Le ministre des Affaires étrangères du Qatar a effectué, ce vendredi, une visite surprise en Allemagne avant un autre voyage vers Moscou samedi.

Cinq jours après la rupture des relations entre l’Arabie Saoudite et ses alliés et le Qatar, ce dernier cherche des soutiens à l’étranger. Il veut éviter d’être isolé sur la scène diplomatique.

Le chef de la diplomatie allemande s’est voulu rassurant. Il a confirmé que des discussions, en concertation avec les Etats-Unis et des alliés régionaux, étaient en cours.

“L’Allemagne va tout faire, avec la communauté internationale et l’Union européenne, pour que ce conflit ne s’aggrave pas”, a assuré Gabriel Sigmar.

Car le blocus imposé au Qatar depuis lundi par l’Arabie Saoudite et ses alliés, en particulier les Émirats et l’Egypte, est lourd de conséquences pour la population qatarie.

“Les mesures qui ont été prises et qui constituent une violation flagrante du droit international et du droit international humanitaire, n’auront pas d’effets positifs sur la région, mais des effets négatifs, car elles nuisent à la société elle-même”, a dit Sheikh Mohammed bin Abdulrahman Al Thani, le ministre des Affaires étrangères du Qatar,

La compagnie Qatar Airways, notamment, est visée par ce boycott régional et ne peut plus décoller en direction de plusieurs pays arabes.

Cette suspension des vols “jusqu‘à nouvel ordre” a été décidée par l’Arabie Saoudite et ses alliés, parmi une batterie de mesures justifiées par le soutien prêté au Qatar à des mouvements islamistes radicaux.