DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Londres : remaniement a minima après la déroute électorale


monde

Londres : remaniement a minima après la déroute électorale

En Grande-Bretagne, on prend presque les mêmes et on recommence. Après avoir perdu sa majorité absolue au Parlement, la cheffe du gouvernement britannique se contente d’un remaniement a minima en nommant notamment l’ancien leader conservateur à la chambre des Communes, David Lidington, à la Justice.

“Les Britanniques ont besoin de stabilité et de certitudes du gouvernement. C’est ce que j’ai fait aujourd’hui, mettre en place un cabinet qui reflète le talent et l’expérience qui existent au sein du parti conservateur. Un cabinet qui poursuivra le travail du gouvernement, qui sur le point de réussir les négociations du Brexit et ces négociations débutent dans une semaine”, insiste Theresa May.

La Première ministre britannique doit également continuer à négocier avec les unionistes nord-irlandais avec qui elle a été contrainte de s’allier. Une alliance qui dérange au sein même de son parti.