DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Déferlante "en Marche" : ce qu'en disent les électeurs


France

Déferlante "en Marche" : ce qu'en disent les électeurs

Le chiffre record de l’abstention dimanche soir aura vite été éclipsé par la déferlante “En marche”. Il faudra bien sûr attendre le deuxième tour des législatives en France, dimanche prochain, pour que le raz-de-marée annoncé du mouvement présidentiel se confirme. Mais dans les rues de Paris, beaucoup le tiennent pour acquis et s’en félicitent.

“Qu’il se présente comme un rassembleur est extrêmement important, il essaie de dépasser les clivages politiques droite/gauche qui sont extrêmement forts en France et qui ont fini par bloquer le pays”, se félicite Christine.

“Je n‘étais pas du tout supporter initialement de la politique, en tout cas de tout le programme d’Emmanuel Macron, précise Rémy, mais je pense qu’il est favorable pour notre pays de le soutenir puisqu’il veut constituer ce qu’il appelle une sorte de république des meilleurs.”

D’autres ne voient pas d’un très bon oeil une Assemblée nationale où l’opposition serait presque inexistante.

“Oui, c’est embêtant parce qu’il n’y a pas de contre-pouvoir, déplore Christophe, 55 ans. C’est sûr que ça donne vraiment la grande clé à M. Macron, et ça c’est un petit peu dommageable.”

La suite ne sera pas pour autant un long fleuve tranquille pour Emmanuel Macron et ses futurs élus. A trop vouloir rassembler, le président français a bâti un mouvement disparate qui sera vite mis à l‘épreuve des tiraillements internes.

Porto Rico

Le rêve américain de Porto Rico dans les urnes