DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Panama lâche Taïwan pour la Chine


Chine

Le Panama lâche Taïwan pour la Chine

Le Panama tourne le dos à Taïwan. Le pays d’Amérique centrale a cédé aux sirènes de la Chine et établi des relations diplomatiques avec Pékin lors d’une cérémonie de signature réunissant les ministres des affaires étrangères des deux pays. En reconnaissant le principe de la “Chine unique”, le Panama rompt ses relations avec son allié taïwanais, considéré par Pékin comme une province rebelle.

“Le Panama et la Chine sont des pays en voie de développement et nous partageons des visions telles que l’importance de la mondialisation, a déclaré le président panaméen Juan Carlos Varela. Taïwan a été un grand ami du Panama et nous lui sommes très reconnaissants pour son amitié et sa coopération en faveur du développement de notre pays.”

Une coopération qui ne fait manifestement plus le poids face à la puissance économique chinoise. La Chine est le deuxième utilisateur du canal de Panama et a notamment investi dans la construction d’un port, équipé d’installations de gaz naturel, dans la province de Colon, au nord du Panama.

Qatar

Pas de progrès pour le Qatar