DERNIERE MINUTE

L’UE divisée sur les travailleurs détachés

L’épineuse question des travailleurs détachés au sein de l’Union européenne est à l’ordre du jour de la réunion des ministres chargés de l’Emploi et des Affaires…

Vous lisez:

L’UE divisée sur les travailleurs détachés

Taille du texte Aa Aa

L’épineuse question des travailleurs détachés au sein de l’Union européenne est à l’ordre du jour de la réunion des ministres chargés de l’Emploi et des Affaires sociales. La législation actuelle permet aux entreprises d’envoyer en mission dans un autre pays membres des employés mais en payant les cotisations dans leur pays d’origine. La France et l’Allemagne plaident ensemble pour une réforme. Paris et Berlin estiment en effet que ce dispositif encourage le dumping social. A son arrivée la ministre allemande du Travail, Andrea Nahles, juge “ qu’il faut des améliorations. Il y a eu des progrès mais nous avons encore des choses à faire avant de pouvoir conclure ce dossier”.

allviews Created with Sketch. Point of view

"Il y a eu des progrès mais nous avons encore des choses à faire"

Andrea Nahles ministre allemande du Travail
Cette réforme provoque la colère des pays de l’Est de l’Union. L’un des points délicats concerne particulièrement le secteur des transports. Pour le ministre slovaque du Travail, Jan Richter, ce secteur ne devrait pas être inclus “dans cette directive sur les travailleurs détachés. Cela complique les choses. Il faudrait traiter cela dans une autre directive et je pense que nous pourrions alors arriver plus rapidement à un compromis “.
La réforme propose de faire correspondre la rémunération des travailleurs détachés à celle des employés locaux. La Commission européenne propose aussi de limiter la période de mission à deux ans. Mais Paris et Berlin veulent la réduire à une seule année.