DERNIERE MINUTE

Bruxelles cible d'une nouvelle attaque terroriste

L'explosion n'a fait aucune victime. L'auteur de l'attaque a été abattu.

Vous lisez:

Bruxelles cible d'une nouvelle attaque terroriste

Taille du texte Aa Aa

Une gerbe de feu dans les couloirs de la gare de Bruxelles-central. La Belgique a été une nouvelle fois la cible d’un acte terroriste. Hier soir, peu avant 21 heures, une bombe de faible puissance a explosé dans l’enceinte de cette gare de la capitale belge. L’auteur de l’attaque a été abattu. Deux heures après l’explosion, le corps du suspect était toujours au sol. Une petite explosion contrôlée a été entendue vers 1h du matin.

Le suspect a été tué par les militaires qui patrouillaient dans la gare centrale immédiatement après l’explosion, l’enquête est en cours. Nous considérons cet incident comme un acte terroriste et heureusement il n’y a eu aucune autre victime que le suspect. Nous ne connaissons pas encore son identité, a expliqué Eric Van Der Sypt, porte-parole du parquet fédéral belge.

Après l’explosion et la neutralisation du suspect, la gare a été bouclée par les forces de l’ordre avant d‘être évacuée dans la précipitation. Un agent de triage de la Société nationale des chemins de fer belges, Nicolas Van Herrewegen, a été témoin de l’attentat :

Je suis descendu pour rejoindre le quai et j’ai entendu un homme crier, crier et crier. Il parlait du djihad et de trucs comme ça. A un moment, il a crié “Allah Akbar”, et il a fait exploser la petite valise qu’il avait à côté de lui. Alors les gens ont commencé à s’enfuir. Ils couraient. A ce moment-là, j’ai fait demi-tour vers la plate-forme de triage pour alerter mes collègues, pour qu’ils puissent évacuer la gare.

Cet attentat n’a donc fait aucune victime, excepté son auteur. Il survient dans un contexte de multiplication des attaques terroristes djihadistes en Europe. Ces derniers mois, le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne et la Belgique en ont été les cibles.