DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Six mois de plus de sanctions européennes contre la Russie


Royaume-Uni

Six mois de plus de sanctions européennes contre la Russie

A l’issue d’une première session de travail à Bruxelles, les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union européenne ont convenu de mettre en place une coopération permanente en matière de défense. Le président de la Commission européenne a d’ailleurs rappelé que son institution propose la création d’un fonds pour la défense. Selon Jean-Claude Juncker cet outil est nécessaire car “en Europe nous avons 178 systèmes d’armes différents quand les Etats-Unis en ont 30. Nous avons en Europe 17 types de chars quand les Etats-Unis en ont un”.


Les 28 ont aussi réaffirmé leur volonté de protéger les citoyens face à la menace terroriste. Ils souhaitent que les réseaux sociaux et l’industrie du net soient plus impliqués dans la lutte contre la radicalisation.
La politique étrangère est aussi à l’ordre du jour de cette réunion et en particulier les relations avec Moscou. Le président du Conseil européen, Donald Tusk envisage d’ailleurs “une prolongation de six mois des sanctions contre la Russie”.

Pour son premier sommet européen, le président français a salué la décision du Royaume-Uni de présenter, dans le cadre du Brexit, ses propositions sur le droit des citoyens. “C’est en tout cas un bon signal d’ouvrir les échanges par ce sujet-là qui est un sujet d’anxiété pour nombre de nos ressortissants (…). Donc je le prends plutôt comme une volonté de pragmatisme”, juge Emmanuel Macron.

Theresa May, la Première ministre britannique, aurait d’ailleurs assuré à ses interlocuteurs que le Royaume Uni ne forcera pas les citoyens de l’Union présents au Royaume Uni depuis au moins cinq ans à partir après le Brexit. Il s’agit là d’un des sujets les plus sensibles. Plus de 3 millions de citoyens européens vivent actuellement au Royaume-Uni.