DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hong Kong : un anniversaire qui divise


Chine

Hong Kong : un anniversaire qui divise

Un déplacement hautement symbolique pour le président chinois.Xi Jinping est à Hong Kong jeudi pour célébrer les 20 ans de la rétrocession de l’ex-colonie britannique à la Chine. Un accueil sans fausse note, les deux figures du mouvement pro-démocratie sont en prison depuis la veille et un énorme dispositif de sécurité entend prévenir toute contestation. L’enjeu pour Pékin est d‘éviter tout ce qui pourrait ternir la visite présidentielle à quelques mois d’un congrès du Parti communiste chinois censé conforter le pouvoir de Xi Jinping.



Il n’empêche, cette visite fait grincer des dents une partie de la population. Si le président chinois assure que le fameux principe “Un pays, deux systèmes” aller perdurer, certains dénoncent l’emprise grandissante de Pékin sur les affaires. Celui-ci garantit à Hong Kong, en théorie jusque 2047, des libertés inconnues en Chine continentale.


Depuis 20 ans Hong Kong jouit en effet sur le papier de privilèges uniques par rapport au continent, comme la liberté d’expression ou un système judiciaire indépendant. Mais plusieurs incidents sont venus renforcer les craintes des habitants, notamment la disparition pendant quelques semaines en 2015 de libraires connus pour égratigner les dirigeants chinois. Une mouvance radicale favorable à l’autodétermination, est apparue dans la foulée de l‘échec en 2014 du “Mouvement des parapluies.” La Chine affirme au contraire soutenir le développement de Hong Kong pour qu’elle retrouve “sa splendeur.”



avec AFP