DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Craintes sécuritaires à quelques jours du G20

L'Allemagne redoute des manifestations violentes en marge du G20 ce week-end. Du matériel a été saisi.

Vous lisez:

Craintes sécuritaires à quelques jours du G20

Taille du texte Aa Aa

On croirait presque Hambourg en état de siège. La ville allemande, qui doit accueillir le G20 samedi et dimanche, a déployé un dispositif de sécurité massif. Pas moins de 20.000 hommes ont été mobilisés. Les autorités redoutent les violences alors qu’une vingtaine de manifestations ont été convoquées entre jeudi et dimanche, essentiellement par des groupes d’extrême-gauche. Parmi les 100.000 personnes attendues, 7.000 à 8.000 seraient venues pour en découdre selon les services de renseignement. Le ministre de l’Intérieur les a mis en garde.

“Les protestations pacifiques sont bienvenues et autorisées dans notre démocratie, a déclaré Thomas de Maizière. Les manifestations violentes, elles, ne peuvent pas s’appuyer sur le droit de s’assembler tel qu’il est inscrit dans notre constitution et seront donc empêchées.”

Si Thomas de Maizière prône la tolérance zéro, c’est que la police a fait de troublantes découvertes. Elle a saisi des couteaux, des battes de baseball, des lance-pierre, des masques à gaz ou encore et du matériel pouvant servir aux cocktails Molotov.