DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Crise du Golfe : "le Qatar reste une menace"


Arabie Saoudite

Crise du Golfe : "le Qatar reste une menace"

Ryad et ses alliés estiment que Doha est une menace pour la “sécurité régionale”. L’Arabie saoudite, Bahrein, les Emirats arabes unis et l’Egypte ont publié un communiqué, dans lequel ils fustigent le refus du Qatar de répondre favorablement à leurs exigences, comme les fermetures d’une base turque implantée sur son territoire et de la chaîne de télévision Al-Jazeera. Ce bras de fer qui dure depuis plus d’un mois inquiète Washington.

Heather Nauert, porte-parole du Département d’Etat américain : “Nous restons très préoccupés par la situation actuelle impliquant le Qatar et le Conseil de coopération du Golfe. Notre inquiétude grandit en voyant à quel point le conflit est dans une impasse. Nous croyons que cette crise, potentiellement, pourrait se prolonger pendant des semaines, voire pendant des mois, et qu’elle pourrait même s’intensifier.”

L’Arabie saoudite et ses soutiens avaient adressé 13 demandes au Qatar, accusé de soutenir le terrorisme et d’entretenir des liens trop étroits avec l’Iran. Ils ont donc rompu leurs relations diplomatiques avec l’Emirat et leurs livraisons (et n’excluent pas de nouvelles mesures), suscitant l’indignation d’une partie des habitants de Doha venus apposer leur nom sur ce mur en guise de soutien à leurs dirigeants.