DERNIERE MINUTE

Quel sort pour les déplacés de Mossoul ?

Vous lisez:

Quel sort pour les déplacés de Mossoul ?

Taille du texte Aa Aa

Les combats ont cessé à Mossoul en Irak, libérée lundi du joug des jihadistes.
La crise humanitaire, elle, pourrait durer des mois encore.
700.000 personnes sont toujours déplacés, selon l’ONU.
La plupart vivent dans des camps comme celui-ci.
Si les soins de premières nécéssités sont fournis, les camps restent très inconfortables en particulier dans la chaleur étouffante de l‘été.
Et il est impossible de savoir aujourd’hui si ces personnes pourront un jour rentrer chez elles.

“Ma maison a été bombardée par un raid aérien de la coalition. Il y avait des soldats de Daech dedans, ils l’ont bombardée, le deuxième étage s’est effondré, le rez-de-chaussée est resté mais il n’y a pas assez de place pour ma famille et moi, donc nous allons rester ici jusqu‘à ce que la sécurité s’améliore et ensuite je retournerais chez moi, si Dieu le veut”, explique Khalaf Abdul Hamid, un déplacé.

Mossoul a été totalement dévastée par des mois de combats.
Tout est à reconstruire.
Vingt-huit organisations humanitaires présentes en Irak exhorte aujourd’hui la communauté internationale à soutenir la reconstruction de la deuxième ville du pays.