DERNIERE MINUTE

Nice honore ses victimes, ses héros

Vous lisez:

Nice honore ses victimes, ses héros

Taille du texte Aa Aa

C’est un 14 juillet bien singulier sur la baie des Anges. Emmanuel Macron et ses prédécesseurs ont fait le trajet jusqu‘à Nice. Pas pour des commémorations, mais pour un hommage : il y a un an jour pour, la ville a été le théâtre de l’un des attentats les plus sanglants de l’histoire de France. L’heure de décorer les 42 personnes qui au péril de leur vie, ont tenté d’arrêter ce carnage, comme Franck Terrier, qui a sauté de son scooter le soir du drame pour neutraliser tant bien que mal l’auteur de l’attentat.

L’occasion aussi pour Emmanuel Macron de rappeler toute la valeur symbolique de cette fête nationale : “Le 14 juillet 2016 nous a rappelé brutalement le prix de la liberté. Nous n’avons pas choisi de payer ce prix si élevé, si amer. Mais nous l’avons payé. Cette liberté, nous savons désormais ce qu’elle coûte. Et nous savons ce que nous ennemis sont prêts à faire pour nous en priver.”

Le 14 juillet 2016, promenade des Anglais : 86 personnes sont mortes, tuées au camion-bélier dirigé par un terroriste islamiste. A 18h30, la minute de silence commence, puis les visages se font graves…. Avant qu’une chorale d’enfants et les invités entonnent la “Marseillaise”, pour conclure cette journée d’hommages.