DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Venezuela sous tension avant l'élection de la constituante


Venezuela

Le Venezuela sous tension avant l'élection de la constituante

Une nouvelle flambée de violences a embrasé la capitale vénézuélienne, Caracas, alors que l‘élection de l’assemblée constituante se tient ce dimanche. Une élection qui doit permettre au Président Nicolas Maduro de se cramponner au pouvoir, selon ses détracteurs. A la veille du vote, l’opposition appelle de nouveau à descendre dans la rue, malgré l’interdiction du gouvernement et une répression sévère. Huit personnes ont trouvé la mort, au cours de la grève générale cette semaine.
Les Etats-Unis ont prononcé des sanctions contre des responsables gouvernementaux et la Colombie dénonce aussi ce scrutin.

“L’assemblée constituante défendue par le gouvernement vénézuélien est illégitime”, soutient le Président colombien Juan Manuel Santos. “C’est pourquoi nous ne reconnaîtrons pas les résultats du vote”.

L’opposition, majoritaire à l’Assemblée nationale, reste sous pression. Au nord-ouest du pays, la police a interpellé le maire d’Iribarren, accusé de ne pas avoir fait lever les barricades durant une manifestation. Des dizaines de fonctionnaires ont tenté en vain d’empêcher son arrestation. Depuis avril, des manifestations ont lieu presque chaque jour pour réclamer le départ de Nicolas Maduro, dans un pays miné par les pénuries alimentaires. En l’espace de quatre mois, au moins 113 personnes auraient été tuées en marge des rassemblements.