DERNIERE MINUTE

Travail détaché : E. Macron en Autriche pour convaincre

Vous lisez:

Travail détaché : E. Macron en Autriche pour convaincre

Taille du texte Aa Aa

En déplacement en Autriche, Emmanuel Macron a de nouveau critiqué la directive des travailleurs détachés. Directive qui date de 1996 censée faciliter la circulation de la main d’oeuvre en Europe en permettant à un travailleur d’aller exercer son métier sur le territoire d’un État membre pendant une période limitée.

Dans sa forme actuelle, ce dispositif favorise le dumping social en plus d‘être une trahison de l’esprit européen dans ses fondamentaux a soutenu le Chef de l‘État lors d’une conférence de presse avec le chancelier autrichien et les Premiers Ministres Slovaque et Tchèque.

“Nos discussions aujourd’hui marquent une véritable étape, une véritable avancée vers un compromis pour le mois d’octobre et je m’en réjouis. Ce que nous avons acté, chacun bilatéralement tous les quatre, c’est de renforcer le partenariat dans les contrôles et donc d’agir de concert en développant des action bilatérales réciproques en terme de renforcement des contrôles pour lutter contre le travail détaché abusif”, a déclaré Emmanuel Macron soutenu donc par le chancelier autrichien.

Christian Kern, qui affirme que les quatre hommes ont convenu de principes généraux. Robert Fico, le premier ministre slovaque, tentera lui de convaincre la Hongrie et la Pologne. Objectif : réduire le temps d’utilisation d’un travailleur détaché à un an contre deux actuellement. Et à travail égal, salaire égal pour refonder le système actuel.