DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Esa-Pekka Salonen : le compositeur chef d'orchestre


musica

Esa-Pekka Salonen : le compositeur chef d'orchestre

En partenariat avec

Esa-Pekka Salonen partage son temps entre la direction et la composition, deux mondes très différents.

Son dernier chef d’oeuvre, dont la première a eu lieu plus tôt cette année à Chicago, a été composée pour son ami de longue date, le célèbre violoncelliste Yo-Yo Ma.

Paroles d’un prodige : “Tous mes concertos sont écrits pour des amis. La pensée même du soliste est très inspirante et c’est amusant. Cela donne le sentiment d‘être moins seul en travaillant. Quand vous composez, vous vous asseyez dans une pièce, vous ne voyez personne, vous ne parlez à personne donc l’idée de communiquer mentalement avec un ami est très thérapeutique.

Composer est, bien sûr, très lent. C’est comme un marathon par rapport au 100 mètres. C’est solitaire, parfois incroyablement frustrant. Car, parfois, les jours passent et vous sentez que vous n’allez nulle part. Et puis les pauses sont nécessaires. Ce genre de moments de fermentation en quelque sorte, où vous savez que vous ne devriez en fait pas vous asseoir, et écrire quelque chose parce que vous devez laisser les choses reposer.

Et, bien sûr, diriger un orchestre est intense socialement. Je communique avec 100 personnes en essayant de concentrer leurs esprits et de les unir. Ensuite, quand je vais au studio pour composer, la différence entre cette expérience sociale intense et cette solitude est importante. Parfois c’est difficile de faire avec cela.

Je me souviens que lorsque mon fils avait 6 ans, il était allongé sur le canapé en train de ne rien faire et je lui ai dit : “Qu’est-ce que tu fais ?”, et il a répondu : “Je compose.”

Le choix de la rédaction

Prochain article
Operalia : Adela Zaharia et Levy Sekgapane remportent la 25e édition

musica

Operalia : Adela Zaharia et Levy Sekgapane remportent la 25e édition