DERNIERE MINUTE

Macron dénonce le "terrorisme islamiste" et fixe les règles de sa diplomatie

Vous lisez:

Macron dénonce le "terrorisme islamiste" et fixe les règles de sa diplomatie

Taille du texte Aa Aa

Emmanuel Macron a expliqué aux ambassadeurs réunis à Paris qu’il entendait redonner à une France “indépendante” son rang dans le monde et que sa diplomatie aurait pour principe de base “la sécurité des Français” et la lutte contre “le terrorisme islamiste.”

Emmanuel Macron, président français : “La lutte contre le terrorisme islamiste (est) la première priorité de notre politique étrangère. Oui, je parle bien d’un terrorisme islamiste et j’assume parfaitement l’emploi de cet adjectif, car rien ne serait plus absurde que de nier le lien entre les actes terroristes que nous vivons et une lecture à la fois fondamentaliste et politique d’un certain Islam “, a déclaré le chef de l’Etat, assurant que “l’angélisme n’est pas de mise à cet égard”.

Parmi les nombreux dossiers abordés lors de cette conférence devant les ambassadeurs, Emmanuel Macron a dénoncé le tir pas d’un missile par la Corée du Nord et exprimé sa solidarité avec le Japon.

Le président français a également condamné la politique de répression conduite par le gouvernement du Venezuela.

Emmanuel Macron, président français : “Combien est préoccupante la crise actuelle du Venezuela. Une dictature tente de se survivre au prix d’une détresse humanitaire sans précédent, de radicalisation idéologique inquiétante, alors même que les ressources de ce pays restent considérables.”

Sur le dossier de l’environnement, Emmanuel Macron annonce que la France organisera le 12 décembre prochain un sommet international pour faire un point d‘étape deux ans après la signature de l’Accord de Paris sur le climat.